Les batteries de cigarette électronique sont-elles recyclables
Citizen Vape

Les batteries de cigarette électronique sont-elles recyclables ?

Bien connue pour être une des meilleures alternatives aux cigarettes classiques d’antan, la cigarette électronique peut faire autant de bien que de mal. En effet, elle génère une quantité importante de déchets. Entre atomiseur, e-liquide et batterie, la question cruciale qui se pose est : que peut-on faire d’une e-cigarette ? Plus précisément, que peut-on faire de sa batterie ?

Quelles sont les caractéristiques d’une e-cigarette ?

La cigarette électronique permet de contrôler au mieux, votre consommation de nicotine. De façon générale, ce dispositif de vapotage est constitué d’une batterie contenue dans une sorte de box qui facilite son fonctionnement optimal. On y retrouve aussi un atomiseur.

L’atomiseur est lui aussi composé d’un réservoir, d’une base et d’une résistance ; des éléments toujours présents, peu importe le type de cigarette électronique dont il est question.

Recycler la batterie de votre e-cig : comment s’y prendre ?

La batterie est l’élément fondamental sur lequel repose le fonctionnement complet d’une e-cigarette. Elle est faite de lithium-ion qui est un composé très polluant. Ainsi, une batterie peut prendre au total, deux formes différentes dans une cigarette électronique.

D’abord, on retrouve une batterie dite intégrée. Celle-ci est en réalité, une batterie au lithium condamnée à la box et donc, inchangeable. Les box dotés de piles intégrées comprennent en plus de la batterie au lithium-ion, un circuit imprimé ainsi qu’un socle plastifié ou métallique.

En d’autres termes, cette structure est un ensemble de résidus d’équipements électroniques. Ainsi, pour recycler cette batterie, il suffit de l’envoyer dans un bac de déchetterie destiné à recevoir cette catégorie de déchets.

Ensuite, on distingue les batteries appelées « accumulateur » ou « accus » pour faire court. À l’opposé des précédentes batteries, les accus sont amovibles et vendus séparément pour remplacer une batterie déjà abimée de votre e-cig. Ces batteries sont beaucoup plus faciles à recycler. Il suffit de les mettre au niveau des récoltes prévues pour les piles.

Est-il possible de recycler les autres composants d’une e-cigarette ?

Toutes les cigarettes électroniques sont recyclables. Seulement, il va falloir la démonter afin de séparer chacun de ses composants. Ceux-ci devront ensuite être déposés dans des points réservés à leur collecte spécifique.

Les mods électroniques par exemple, représentent un certain nombre d’équipements électroniques et électriques. C’est ce qui justifie que leur mode de recyclage soit aussi délicate. À défaut de faire un réel tri entre les écrans OLED, les composants en plastiques ou en métal et les circuits imprimés, le mieux est de mettre ces éléments dans une déchetterie comportant des bacs pour déchets électroniques et électriques.

Quant aux mods mécaniques, ils peuvent être déposés au même endroit que les déchets électroniques. Bien qu’ils ne contiennent rien d’électronique, ils ont des matériaux nécessitant un recyclage bien défini. Entre autres, le cuivre, le laiton, l’acier inoxydable.

Pour ce qui est des atomiseurs, vous devrez procéder à un démontage pour séparer la partie en verre. Celle-ci devra ensuite être nettoyée avant d’être jetée dans le bac qui lui est destiné. Les composants métalliques devront à présent être séparés de ceux en plastique.

La résistance de votre e-cigarette sera mise en déchetterie puis chaque produit sera recyclé de la façon la plus convenable.  Cela permettra à chaque vapoteur de vaper sans se remettre en cause et dans le respect strict de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *