Vape aux Etats-Unis
Vape & Co

Les Etats-Unis vont-ils vraiment passer l’âge minimum légal pour vapoter de 18 à 21 ans ?

Tout comme observé pour la lutte contre le tabagisme, un mouvement anti-vapotage a vu le jour ces dernières années, visant principalement les adolescents et les jeunes adultes. Aux États-Unis notamment, les autorités fédérales se sont engagées dans ce mouvement, allant jusqu’à préconiser une loi portant de 18 ans à 21 ans, l’âge minimum pour vapoter.

La loi étatsunienne portant à 21 ans l’âge minimum pour vapoter aux États-Unis

La loi en question est prénommé « Tobacco 21 ». En décembre 2019, cette disposition a été incluse dans le paquet législatif fédéral des USA de fin d’année et adoptée par les deux chambres du Congrès. Le président Trump a signé le projet de loi le 20 décembre 2019, et il est immédiatement entré en vigueur. Mais la dynamique aboutissant à cette signature a pris naissance beaucoup plus tôt.

En effet, en mars 2015, un rapport de l’Académie nationale de médecine a révélé que « Tobacco 21 » serait susceptible de prévenir 223 000 décès chez les personnes nées entre 2000 et 2019, notamment en réduisant les décès par cancer du poumon de 50 000. Ce rapport historique a fourni les données scientifiques nécessaires pour soutenir les efforts de plaidoyer.

L’élan s’est accru lorsque les villes et les États du pays ont commencé à relever l’âge légal de vente des produits du tabac, y compris des e-cigarettes. Dix-neuf États et l’État de Washington ont adopté la loi « Tobacco 21 ». Depuis l’adoption de la loi fédérale, 14 autres États ont pris des mesures portant l’âge légal de vente à 21 ans à compter de novembre 2020.

Pourquoi la loi « Tobacco 2021 » ?

Le vote de cette loi possède de solides fondements.

La plupart des fumeurs adultes commencent à fumer avant 21 ans

Les données nationales du pays montrent qu’environ 95 % des adultes fumeurs commencent à le faire avant 21 ans. Entre 18 à 21 ans, il s’agit également d’une période critique où de nombreux fumeurs passent de l’expérimentation à la consommation régulière et quotidienne. Si 46 % des fumeurs adultes deviennent des fumeurs quotidiens avant l’âge de 18 ans, quatre sur cinq le deviennent avant d’avoir 21 ans.

Par ailleurs, on sait tous que la nicotine crée une dépendance, et les adolescents et les jeunes adultes sont plus sensibles à ses effets, car leur cerveau est encore en développement. En retardant l’âge auquel les jeunes commencent à expérimenter ou à utiliser le tabac, il est possible de réduire le risque qu’ils deviennent des fumeurs dépendants.

Les fabricants de produits de vape ciblent les enfants et les jeunes adultes

Ces fabricants ciblent intentionnellement les enfants et les jeunes adultes pour recruter des fumeurs de jeunes générations et protéger leurs bénéfices. Ils savent que presque tous les utilisateurs deviennent dépendants avant l’âge de 21 ans. L’augmentation de l’âge de consommation du tabac à 21 ans contribuera à contrer les efforts des fabricants des produits à base de tabac pour cibler les jeunes à un moment critique où beaucoup d’entre eux passent de l’expérimentation du tabac au tabagisme régulier.

Par ailleurs, les recherches montrent que les jeunes se tournent souvent vers leurs amis plus âgés et leurs camarades de classe pour se procurer des produits de vape. L’augmentation de l’âge de vente du tabac à 21 ans réduirait la probabilité qu’un lycéen puisse acheter légalement des produits de vape pour d’autres élèves et amis mineurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *