Cigarette électronique homme
Vape & Co

Pourquoi la cigarette électronique a-t-elle été inventée ?

Êtes-vous de nature curieuse ou êtes-vous plutôt du genre à accepter les choses telles qu’elles sont, sans jamais chercher à apprendre davantage sur ce qui fait partie de votre quotidien ? Vous est-il déjà une fois arrivé de vous demander pourquoi les e-cigarettes ont-elles été créées ? Dans cet article, il est question d’aller sur les origines de la vape. Donc, lisez intégralement !

Sur les origines de la cigarette électronique

En 1967, le Taïwanais Chien-Hshuing Chang a mis au point une cigarette artificielle avec une ampoule cassable contenant un liquide aromatisé. Eh oui, les origines de la vape sont bien plus lointaines que vous ne l’imaginiez, non ?

Mais le premier brevet n’est pas au nom dudit Taïwanais. En réalité, c’est Herbert A. Gilbert, un gros fumeur qui consommait environ deux paquets de clopes par jour, qui a poussé plus loin la création d’un véritable incombustible en ajoutant un moyen de chauffer la substance fumée. Un brevet lui a été délivré en 1965 pour une « cigarette sans tabac et sans fumée » qui délivrait de la vapeur aromatisée sans combustion.

Gilbert, le père originel de l’e-cigarette, a déclaré que le but de son invention était de fournir un moyen sûr et inoffensif pour fumer en remplaçant le tabac et le papier brûlés par de l’air chauffé, humide et aromatisé, ou en inhalant des médicaments chauds dans les poumons en cas d’affection respiratoire sous la direction d’un médecin.

Toutefois, Gilbert n’a jamais été en mesure de bien profiter de son idée de génie. Ses cigarettes ont été sur le marché pour une courte durée seulement, au début des années 80.

À qui doit-on l’invention des cigarettes électroniques modernes ?

Les premières versions de la cigarette électronique actuelle ont été introduites en Chine au début des années 2000 par Hon Lik. Ce pharmacien chinois, travaillant dans la recherche médicale, a créé un dispositif qu’il a appelé « cigarette électronique à atomisation sans flamme ».

En effet, le père de Hon était un gros fumeur qui est décédé d’un cancer du poumon, ce qui a incité Hon à essayer d’arrêter sa propre dépendance à la nicotine. Il a essayé à plusieurs reprises d’arrêter de fumer et a utilisé le patch à la nicotine sans succès. Il a également expérimenté la médecine chinoise.

Selon une rumeur, l’idée lui est venue dans un rêve bizarre alimenté par le patch de nicotine qu’il avait oublié d’enlever avant de se coucher. Il s’est couché en toussant et en respirant bruyamment, et a rêvé qu’il se noyait dans une mer lorsque les eaux autour de lui se sont transformées en brouillard et l’ont soulevé pour qu’il puisse respirer.

Son premier essai d’un dispositif sans fumée ne ressemble tout de même pas à la cigarette électronique commercialisée aujourd’hui. Au lieu d’un atomiseur, il utilisait un élément piézoélectrique à ultrasons, ce qui rendait l’appareil plus grand et plus volumineux que les cigarettes électroniques actuelles. De plus, les molécules de la vapeur étaient trop grosses pour délivrer efficacement la solution. Il a affiné ses idées et, en 2003, a fait breveter son invention en Chine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *